Imprimer
Catégorie : Actualités ONAEM
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Fin de formation à lutilisation du logiciel YARIS

S’est tenue du 09 au 20 mai 2022 à Lomé, une session de formation sur le logiciel Yaris au profit des opérateurs et des gestionnaires opérationnels maritimes de plusieurs administrations togolaises impliquées dans l’Action de l’Etat en Mer (AEM).

En effet, Yaris est un système de partage d’informations maritimes entre les 27 centres maritimes de l’architecture de

Yaoundé, ses partenaires et parties prenantes, intervenant au large de 6.000 km de côtes. Il a un fort potentiel opérationnel, qui a pour vocation, de fournir aux autorités, les éléments nécessaires à la conduite d’une opération ou à la gestion d’une crise maritime.

Développée en partenariat avec les responsables des grands centres de l’Architecture de Yaoundé dans le cadre du projet GoGIN et mis en œuvre par Expertise France, Yaris illustre l’approche collaborative développée par l’Union européenne pour lutter contre la piraterie et répondre aux nouveaux défis de sécurité maritime auxquels sont confrontés les États riverains du Golfe de Guinée, tels que les trafics de drogues et d’armes, la pêche illégale, les dommages environnementaux… 

Fin de formation à lutilisation du logiciel YARIS Fin de formation à lutilisation du logiciel YARIS

Pour Monsieur Frédéric Dupont, formateur d’Expertise France, « Les administrations nationales seront capables de partager de l’information de manière sécurisé, ils pourront également bâtir une image maritime précise et sauront comment faire de l’analyse automatique des comportements des navires suspects, comment créer des zones d’exclusion et des zones d’intervention ».

« Yaris va appuyer efficacement et stratégiquement le Togo dans ses efforts pour sécuriser les espaces maritimes et lutter contre l’insécurité dans le Golfe de Guinée » a laissé entendre monsieur Stanislas Baba, conseiller pour la Mer, à la clôture de la formation.

Le préfet maritime, le capitaine de vaisseau Nèyo Takougnadi, a, pour sa part, souligné qu’à travers cette formation, « La préfecture maritime et les principales administrations vont être interconnectées au sein d’un réseau YARIS national, leur permettant d’utiliser un outil unique et sécurisé pour préparer et conduire les opérations de sécurité et de sûreté maritimes ».

Il faut noter qu’à la fin de cette formation, un certificat a été délivré aux 27 participants.

Affichages : 532