Sensibbilisation PAL

En vue de renforcer la sécurité et la sûreté des installations au Port Autonome de Lomé, le Ministère de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière en collaboration avec le Haut Conseil pour la Mer a tenu jeudi à Lomé, une campagne de sensibilisation sur la sécurité et la sûreté à l’endroit des principaux acteurs de la zone portuaire.

L’objectif est de sensibiliser, sur l’intérêt du respect des procédures mises en place et la nécessité pour chaque acteur de jouer sa partition dans la prévention et la lutte contre

les incidents et accidents portuaires.

En effet, depuis la double explosion survenue dans le port de Beyrouth le 4 août 2020 qui a occasionné près de 218 morts et détruit plusieurs infrastructures portuaires, le Togo a enregistré récemment des incidents graves menaçant la sûreté des installations portuaires. Ces évènements ont révélé des vulnérabilités sécuritaires des différentes installations se trouvant dans le domaine portuaire et le non-respect des mesures de sûreté et de sécurité existant dans les espaces portuaires et maritimes.

Pour le ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière, Monsieur Kokou Edèm TENGUE, à l’ouverture des travaux, « il convient de souligné que la non-conformité des mesures de sécurité et de sûreté aux normes internationales et nationales en vigueur, est non seulement susceptible de mettre en danger les personnes et les biens, mais aussi d’avoir un impact négatif sur l’image des installations portuaires togolaises en particulier et sur celui du pays en général ; d’où l’urgence, pour chaque acteur du domaine portuaire et maritime de s’approprier la procédure de gestion des évènements et incidents de sûreté des installations portuaires ».

A l’occasion, le secrétaire général du Port Autonome de Lomé, Monsieur Essonêya Komi KABITCHADA a rappelé que les autorités agissent depuis longtemps pour renforcer le dispositif sécuritaire de chaque installation de même que leur coordination. Ce qui a permis de faciliter l’adoption du projet de décret relatif aux règles, aux conditions et aux modalités de transport de marchandises dangereuses par mer, ainsi que leur stockage et gestion dans les ports et les espaces maritimes sous juridiction togolaise.

A l’issue de la rencontre, plusieurs recommandations ont été formulées afin de permettre aux autorités maritimes d’enrichir et de valider le schéma directeur de protection sécuritaire de la zone portuaire et l’aménagement du littoral.

AUTRES INFORMATIONS