Commission mixte bénino togolaise FM

La dixième session de la commission mixte paritaire bénino-togolaise sur la délimitation des frontières maritimes a pris fin le 30 octobre 2021 sur une note de grande satisfaction pour les parties prenantes.

Les deux jours d’intenses travaux dans la capitale togolaise, Lomé, ont permis aux participants de mettre en place deux comités de

suivi (technique et juridique) pour aboutir au traçage définitif des frontières maritimes entre les deux pays.

« L’avenir du monde se trouve en mer. Il est question de gagner du territoire sur la mer ; c’est dans cette optique que le Togo et le Bénin ont mis sur pied une institution chargée de travailler conjointement pour parvenir aux résultats escomptés. Il convient au Togo et au Bénin de sortir un résultat digne pour montrer aux autres pays de la sous-région qu’ils savent se battre pour défendre leurs intérêts» a fait savoir au premier jour Baglo Ayité Marcel, Directeur Général de l’Agence Béninoise de la Gestion Intégrée de l’Espace Frontalier (ABeGIEF).

Outre l’échange sur les données techniques, notamment les points sur les lignes de base ainsi que les cartes marines, les parties prenantes ont élaboré et adopté un chronogramme qui sera soumis aux autorités des deux Etats afin de s’accorder sur une approche commune et non conflictuelle.

Relativement au processus de la délimitation de la frontière maritime et au suivi du dossier conjoint de l’extension du plateau continental plusieurs recommandations ont été formulées.

« L’ambiance qui a régné au cours de cette 10eme session mixte paritaire, me permet de croire que dans un temps relativement court (10 à 11 mois), le Togo et le Bénin aboutiront à des résultats escomptés » a rassuré Stanislas Baba, Ministre Conseiller pour la Mer.

AUTRES INFORMATIONS