Imprimer
Catégorie : Actualités ONAEM
Affichages : 688

TOGO GHANA JUILLET 2021  1122.jpg

Les travaux de la huitième (8ème) réunion de la commission technique conjointe de délimitation de la frontière maritime entre le Togo et le Ghana, démarrés le 28 juillet 2021 à Lomé, ont pris fin ce vendredi.

Trois jours d'intenses réflexions ont permis aux participants des deux parties, d’avancer dans les négociations devant leur permettre d’aboutir à des solutions concertées sur la démarcation de la ligne de la frontière maritime.

A l’issue des discussions, on peut retenir que le Togo a présenté sa ligne de délimitation maritime en réponse à la proposition de délimitation du Ghana, déposée plus tôt lors des précédentes réunions.

Ainsi pour permettre à chaque partie de faire des analyses approfondies de la proposition de son homologue, il a été convenu que les sous-comités techniques des deux parties mis en place à cet effet, s’échangent les coordonnées

géographiques, les cartes, les méthodologies etc., qui sont relatives aux lignes proposées par le Ghana d’une part et le Togo d’autre part.

Un chronogramme a été adjoint à la mission confiée aux deux sous-comités. Ils se retrouveront du 17 au 20 août 2021 au Ghana puis du 30 août au 2 septembre 2021 au Togo avec un rapport final des travaux qui sera présenté lors de la réunion de la Commission technique conjointe Togo-Ghana.

Selon Monsieur Stanislas Baba, Ministre-Conseiller du Président de la République pour la mer, à l’ouverture des travaux, «….ce qui importe cette fois, c’est que nous avons examiné la ligne ghanéenne, nous réagirons et nous ferons une contre-proposition qui nous parait être une solution juste, équitable susceptible de sauvegarder l’amitié, la fraternité entre nos deux Etats ».

Le Ministre de l’Economie maritime, de la pêche et de la protection côtière, à la clôture des travaux, s’est quant-à lui réjoui de la mise sur pied du sous-comité technique conjoint de délimitation de la frontière maritime (les deux sous-comités) avec un cahier de charges précis.

« Tout en renouvelant mon soutien à ce sous-comité, je saisis l’occasion pour rappeler l’impérieuse nécessité d’inscrire son action dans le pragmatisme et la célérité afin de rendre les conclusions au plus tard à la fin du mois d’août 2021 ».

Les deux parties ont pris rendez-vous pour la neuvième (9ème) réunion prévue du 7 au 9 septembre 2021 à Accra (Ghana). Cette rencontre sera suivie de la réunion ministérielle prévue du 28 au 30 septembre 2021 à Accra.

Rappelons que, les sept (7) premières réunions, ont permis d’enregistrer de précieux acquis notamment la localisation du pilier 1 de la frontière terrestre et du pilier P0, point de départ de la frontière terrestre. Malgré ces progrès tangibles, les deux camps souhaitent que la bonne dynamique des travaux à ce jour puisse se conjuguer davantage en convergence de vues sur toutes les questions restées en suspens.