Imprimer
Catégorie : Actualités ONAEM
Affichages : 436

 

Photo site  A.jpg

Le Togo s’apprête à juger pour la première fois dans la sous-région des pirates d’un navire. En effet dans la nuit du 11 au 12 mai 2019, les forces de la marine nationale ont mis la main sur 8 personnes ayant attaqué le Tanker « G-DONA 1 », un navire battant pavillon togolais qui mouillait dans les eaux togolaises.

Si dans un passé récent l’arsenal juridique du Togo ne permettait pas d’incriminer les pirates, aujourd’hui, avec le nouveau code pénal, le Togo est en mesure d’interpeler, de juger et de condamner toute personne qui porterait atteinte aux navires, aux installations ou à l’environnement maritime togolais.

Le procès est prévu pour démarrer le 05 juillet 2021 à la cour d’appel de Lomé et les prévenus risquent une peine de 20 ans de réclusion criminelle.