Imprimer
Catégorie : Actualités ONAEM
Affichages : 503

 

Image NGR.jpg

Les dernières réalisations et réformes audacieuses entreprises dans le secteur maritime togolais continuent d’inspirer les pays africains qui ont à cœur la modernisation de leur espace maritime.

En séjour d’études dans la capitale togolaise (Lomé), une cinquantaine d’officiers stagiaires du Collège de commandement et d'Etat-major des Forces armées (AFCSC) de Jaji au Nigeria (Armed Forces Command and Staff College (AFCSC) ont pris connaissance ce 18 mai 2021, de l’application de l’Action de l’Etat en Mer au Togo dans les locaux du

Haut Conseil pour la Mer.

« En créant l’Organisme National chargé de l’Action de l’Etat en Mer (ONAEM) par le décret N° 2014- 113/ PR, l’Etat togolais voulait véritablement accorder une attention particulière à la sécurité et la sûreté maritime de son espace. C’est un organisme bien structuré et qui œuvre collégialement pour solutionner les fléaux qui entachent la sécurité et sûreté maritimes dans les eaux togolaises. Le Haut Conseil pour la Mer est l’organe suprême de l’ONAEM où les décisions politiques maritimes se prennent afin de les traiter en stratégie par les services du conseiller pour la mer (2e organe) puis l’opérationnalisation de ses décisions par la préfecture maritime troisième organe de l’ONAEM » a introduit le Préfet maritime le Capitaine de Vaisseaux Néyo Takougnadi dans son exposé.

Les enjeux économiques et défis sécuritaires, la nouvelle gouvernance de l’Action de l’Etat en Mer, les moyens dont dispose le Togo, la coordination de l’Action de l’Etat en Mer, la coopération et quelques résultats de lutte sont les autres informations partagées par le Préfet maritime avec son auditoire.

Evènement planétaire du moment, il a également partagé avec l’assistance toutes les dispositions prises par les autorités togolaises pour contourner la pandémie à coronavirus et faire de l’espace maritime la source d’une énorme richesse et d’une prospérité partagée.

Rappelons que la rencontre a été marquée par une séance de remise de présent de la délégation nigériane au Préfet Maritime pour le Ministre Conseiller pour la Mer Stanislas BABA qui a officiellement lancé les travaux.