Runion HCM 2017 La quatrième réunion annuelle du Haut conseil pour la mer (HCM) s’est tenue le 07 septembre 2017 à l’Hôtel 2 février Radisson Blu et a été présidée par le Premier ministre, Monsieur Sélom Komi KLASSOU, représentant personnel du Chef de l’Etat. Elle a connu la participation des

membres du gouvernement dont les ministres membres de droit du Haut Conseil pour la Mer, les personnes ressources représentant les différents acteurs du secteur maritime et les ambassadeurs des Etats partenaires du Togo, les partenaires dans la gestion du pavillon togolais. Cette réunion avait pour objectif de faire le bilan des activités exécutées au cours de l’année et d’adopter de nouvelles orientations dans le secteur maritime Togolais.

 Placée sous le signe de l’économie bleue, cette réunion avait pour thème : « Vers une économie bleue, une promesse de développement durable au Togo » et, dans son discours d’ouverture, le Conseiller pour la mer du Président de la République, le …. Monsieur Stanislas BABA n’a pas omis de préciser que l’un des enjeux autour desquels s’articule cette réunion, est la modernisation continue du Port Autonome de Lomé à travers la construction des infrastructures, l’offre de nouveaux services…... Ce faisant, le Togo libèrera tout son potentiel en termes de croissance économique et de création d’emplois.

 A la suite de cette intervention, différentes communications se sont succédées et ont permis à l’assistance de prendre connaissance des grands enjeux maritimes au Togo. Le Premier Ministre prenant la parole, a décliné les grandes orientations de la politique maritime du Togo au nom du Chef de l’Etat et l’une de ces orientations est la création d’un Fonds bleu au Togo.

 L’objectif de ce fonds est de permettre la promotion d’une économie bleue avec des ressources financières suffisantes, susceptibles de soutenir de grands projets d’investissement au Togo. Sa mise en place sera la traduction de mesures et actions prévues au chapitre 4 de la Charte de Lomé relatif au développement de l’économie bleue.

Plus précisément, le fonds bleu devrait fournir les ressources financières nécessaires à la préservation et à l’exploitation des eaux fluviales et maritimes en vue de la croissance économique, du bien-être des populations et du développement durable.

 La réunion a pris fin aux environs de 12 heures 30 par la présentation du communiqué final qui a été dit par le Ministre de la communication, de la culture, des sports et de la formation civique.

Gallerie Photos

Partenaires ONAEM

AUTRES INFORMATIONS