GoGin

Les espaces maritimes du Golfe du Guinée sont régulièrement en proie à la piraterie maritime et aux autres actes illicites commis en mer, mettant en péril l’ensemble des activités maritimes notamment le transport maritime. Pour aider les pays de la sous-région à lutter efficacement contre ces fléaux, plusieurs projets ont été initiés

et exécutés par les partenaires dont le projet CRIMGO (Critical Maritime Routes of the Gulf of Guinea) financé au cours de la période 2012 et 2016 par l’Union européenne (UE). Ce projet a duré 4 ans ; il a pris fin et est actuellement remplacé par le projet GOGIN.

 GOGIN est un réseau inter-régional pour le Golfe de Guinée cherchant à sécuriser l’espace maritime de l’Afrique de l’ouest et de l’Afrique centrale. Il est financé par l’Union Européenne et par le gouvernement du Danemark et mis en œuvre par Expertise France. Il a pour objectif de resserrer la coopération entre les 19 pays côtiers afin d’assurer une meilleur lutte contre la criminalité en mer. Son objectif à long terme est le soutien de la paix, de la stabilité et du développement humain et économique en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale. Le projet GOGIN mettra également en œuvre des efforts conjoints en terme de planification, de coordination, de communication et d’infrastructure informatique entre les agents et institutions étatiques, tant au niveau national que régional.

Il faut rappeler que le projet GOGIN s’inscrit dans le cadre des conclusions du sommet de l’Union africaine tenu à Lomé en octobre 2016, des résolutions des Nations unies sur la sûreté maritime et la lutte contre la piraterie dans le Golfe de Guinée, de la stratégie maritime de l’Union Européenne dans le Golfe de Guinée et du code de conduite de Yaoundé.

Deux domaines ont été ciblés dans l’exécution du projet : l’économie maritime et la sûreté maritime.

L’économie maritime est une source importante de création de valeur, d’emploi et d’activité économique et inclut le transport, la pêche et l’aquaculture et la production de pétrole et de gaz naturel. Le projet GOGIN entend faire prospérer ces activités dans un environnement à la fois stable et sûr.

Quant à la sûreté maritime, elle est le soubassement du commerce régional et international qu’il faut donc promouvoir.

Le démarrage du projet GOGIN est prévu pour le mois de Juin 2017 avec une cérémonie officielle de lancement à Yaoundé. Mais déjà, des réunions préparatoires des exercices maritimes prochains sont en cours dans les pays concernés.

Au Togo, la Préfecture maritime a accueilli les 23 et 24 mai 2016, des experts de l’UE pour la formation du personnel des administrations impliquées dans l’action de l’Etat en mer au Togo qui doivent participer aux prochains exercices maritimes prévus par le projet GOGIN. Les travaux de cette formation ont été ouverts par le Préfet maritime, le Capitaine de Vaisseau Néyo TAKOUGNADI.

Il appartient donc aux Etats bénéficiaires de prendre part activement à ce projet afin d’en tirer le maximum de profit.

Informations supplémentaires : (www.gogin.eu ou écrire Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur twister @GOGIN_project)

Gallerie Photos

Partenaires ONAEM

AUTRES INFORMATIONS