Fin excercice OBANGAME

L’exercice maritime « OBANAGME EXPRESS 2017 » a été clos ce mercredi matin par le Préfet maritime dans les locaux de la Préfecture maritime avec une cérémonie de débriefing général de tous les acteurs.

L’exercice maritime « OBANAGME EXPRESS 2017 », démarré le 20 mars 2017 a pris fin ce mercredi avec une cérémonie de débriefing général de tous les acteurs. Cette cérémonie qui a réuni les responsables des administrations impliquées dans

l’action de l’Etat en mer (Marine nationale, Armée de l’air, Sapeurs-pompiers, Préfecture maritime, Gendarmerie nationale, Police nationale, OCRTIDB, Affaires maritimes, Direction des pêches et de l’aquaculture, Immigration, Direction des douanes, Ministère de l’environnement…) ainsi que ceux du secteur maritime privé, a permis aux acteurs de relever les aspects positifs et les points sombres enregistrés au cours de l’exercice. Entre autres aspects positifs, les acteurs ont évoqué :

-         une promptitude dans la saisine du préfet maritime, directeur de crise ;

-         une bonne gestion et coordination entre les autorités et les acteurs ;

-         une bonne réaction des acteurs face à chaque scénario (Professionnalisme) ;

-         l’amélioration du savoir-faire dans la planification et la conduite des opérations du COM (Centre des opérations maritimes);

-         l’acquisition de nouvelles méthodes de travail (meilleure exploitation des informations météo) ;

-         un bon partage d’informations en temps réel entre le COM, la préfecture maritime, le CMMC, le CRESMAO et

-         une bonne réaction des équipes de visite.

Ils ont également fait ressortir certains aspects opérationnels qui sont à améliorer :

-         la disposition de plus de matériels de communication sécurisés pour tous les acteurs impliqués ;

-         la disposition couverture aérienne ;

-         la disposition d’un mécanisme de reprise sur panne à la Préfecture en cas de coupure d’électricité ;

-         une meilleure gestion du partage de l’information au niveau DIREX.

La cérémonie de débriefing s’est poursuivie par la remise de diplômes de participation par l’un des formateurs, le Capitaine de Vaisseau Gerjan LEURING de la marine royale des Pays Bas, à tous les acteurs qui ont pris part à la formation et à l’exercice proprement dit.

Finexo obangame 2017

Dans son intervention, le commandant du Commandement Militaire Américain pour l’Afrique (AFRICOM), le Capitaine de Corvette Christopher HUTCHINSON de l’US NAVY a d’une part remercié les autorités togolaises pour leurs différents apports à la tenue effective et la réussite de l’exercice et d’autre part tous les acteurs qui ont suivi la formation et participé à l’exercice.

Le Préfet maritime, le Capitaine de Vaisseau Néyo TAKOUGNADI, dans son discours de clôture a estimé que, cet exercice tout en permettant d’atteindre les objectifs fixés, permet également aux autorités de tester et de s’assurer de l’interopérabilité des moyens de communication des centres opérationnels nationaux, des centres multinationaux de coordination sou-régionaux et régionaux tels que le CRESMAO (Centre régional de la sécurité maritime de l’Afrique de l’Ouest), le CRESMAC (Centre régional de la sécurité maritime de l’Afrique centrale) et le CIC (Centre Interrégional de Coordination) de Yaoundé. Il a saisi cette occasion pour exprimer la gratitude du Togo au gouvernement américain et a souhaité qu’OBANGAME EXPRESS se perpétue et contribue à relever les défis liés à la sécurité et à la sûreté dans les espaces maritime du Togo et du Golfe du Guinée.

Gallerie Photos

Partenaires ONAEM

AUTRES INFORMATIONS